•  

    Ouvrir son coeur - Francis Lalanne - Vidéo clip et paroles

     

     

     

     

     

     

     

    Un extrait de l'album "Ouvrir son coeur" (2009).

    Au sjet de l'accueil de populations immigrées. 

    A l'intégrisme des expulseurs, je préfère l'angélisme de Lalanne ...

     

    Vidéo :

     

     

     Paroles du titre "Ouvrir son coeur" :

    Ouvrir son cœur et son esprit
    Ouvrir les portes du paradis
    A tous ceux
    Qui ont l’enfer au fond des yeux
    Ouvrir son cœur et son esprit
    Ouvrir les frontières de son pays
    A ceux qu’on a
    Privé du droit de vivre heureux

    Je ne peux plus voir tous ces gens
    Mourir sous les roues d’un train
    Partant pour le pays
    Qui ne veut pas les recevoir
    Je ne veux plus
    Voir ces troupeaux d’humains
    Dériver sur ces bateaux
    Sous le regard de ceux qui ne veulent rien voir

    Je veux chanter des mots d’enfants
    A vous messieurs que l’on nomme grands
    Quand on est grand
    On ne peut pas ne pas savoir
    Savoir ces femmes et ces bébés
    Qui n’ont même plus d’eau pour pleurer
    Le savoir et faire comme si
    Les aider n’était pas un devoir
    Car il y a assez d’argent
    Assez de terre pour tous les gens
    Et pour qu’aucun ne soit jamais chassé
    Du monde où il est né
    Car il y a assez de temps
    Pour que demain soit maintenant
    L’univers dont tous les hommes
    Ont toujours rêvé

     

     

     


    1 commentaire
  • Diam's - Ma France à moi

     

     

     

     

     

     

     

     

    Je ne suis pas fan de tout chez Diam's mais quelle énergie! et des textes importants quand même aussi! Une version "Yann Tiersen" d'un de ces tubes.

     

    Paroles :


    "Ma France à moi elle parle fort, elle vit à bout de rêves,
    Elle vit en groupe, parle de bled et déteste les règles,
    Elle sèche les cours, le plus souvent pour ne rien foutre,
    Elle joue au foot sous le soleil souvent du Coca dans la gourde,
    C'est le hip-hop qui la fait danser sur les pistes,
    Parfois elle kiffe un peu d'rock, ouais, si la mélodie est triste,
    Elle fume des clopes et un peu d'shit, mais jamais de drogues dures,
    Héroïne, cocaïne et crack égal ordures,
    Souvent en guerre contre les administrations,
    Leur BEP mécanique ne permettront pas d'être patron,
    Alors elle se démène et vend de la merde à des bourges,
    Mais la merde ca ramène à la mère un peu de bouffe, ouais.
    Parce que la famille c'est l'amour et que l'amour se fait rare
    Elle se bat tant bien que mal pour les mettre à l'écart,
    Elle a des valeurs, des principes et des codes,
    Elle se couche à l'heure du coq, car elle passe toutes ses nuits au phone.
    Elle parait faignante mais dans le fond, elle perd pas d'temps,
    Certains la craignent car les médias s'acharnent à faire d'elle une cancre,
    Et si ma France à moi se valorise c'est bien sûr pour mieux régner,
    Elle s'intériorise et s'interdit de saigner. Non...

    C'est pas ma France à moi cette France profonde
    Celle qui nous fout la honte et aimerait que l'on plonge
    Ma France à moi ne vit pas dans l'mensonge
    Avec le coeur et la rage, à la lumière, pas dans l'ombre.


    Ma France à moi elle parle en SMS, travaille par MSN,
    Se réconcilie en mail et se rencontre en MMS,
    Elle se déplace en skate, en scoot ou en bolide,
    Basile Boli est un mythe et Zinedine son synonyme.
    Elle, il faut pas croire qu'on la déteste mais elle nous ment,
    Car nos parents travaillent depuis 20 ans pour le même montant,
    Elle nous a donné des ailes mais le ciel est V.I.P.,
    Peu importe ce qu'ils disent elle sait gérer une entreprise.
    Elle vit à l'heure Américaine, KFC, MTV Base
    Foot Locker, Mac Do et 50 Cent.
    Elle, c'est des p'tits mecs qui jouent au basket à pas d'heure,
    Qui rêve d'être Tony Parker sur le parquet des Spurs,
    Elle, c'est des p'tites femmes qui se débrouillent entre l'amour,
    les cours et les embrouilles,
    Qui écoutent du Raï, Rnb et du Zouk.
    Ma France à moi se mélange, ouais, c'est un arc en ciel,
    Elle te dérange, je le sais,  elle ne te veut pas pour modèle.


    Ma France à moi elle a des halls et des chambres où elle s'enferme,
    Elle est drôle et Jamel Debbouze pourrait être son frère,
    Elle repeint les murs et les trains parce qu'ils sont ternes
    Elle se plait à foutre la merde car on la pousse à ne rien faire.
    Elle a besoin de sport et de danse pour évacuer,
    Elle va au bout de ses folies au risque de se tuer,
    Mais ma France à moi elle vit, au moins elle l'ouvre, au moins elle rit,
    Et refuse de se soumettre à cette France qui voudrait qu'on bouge.
    Ma France à moi, c'est pas la leur, celle qui vote extrême,
    Celle qui bannit les jeunes, anti-rap sur la FM,
    Celle qui s'croit au Texas, celle qui à peur de nos bandes,
    Celle qui vénère Sarko, intolérante et gênante.
    Celle qui regarde Julie Lescaut et regrette le temps des Choristes,
    Qui laisse crever les pauvres, et met ses propres parents à l'hospice,
    Non, ma France à moi c'est pas la leur qui fête le Beaujolais,
    Et qui prétend s'être fait baiser par l'arrivée des immigrés,
    Celle qui pue le racisme mais qui fait semblant d'être ouverte,
    Cette France hypocrite qui est peut être sous ma fenêtre,
    Celle qui pense que la police a toujours bien fait son travail,
    Celle qui se gratte les couilles à table en regardant Laurent Gerra,
    Non, c'est pas ma France à moi, cette France profonde...
    Alors peut être qu'on dérange mais nos valeurs vaincront...
    Et si on est des citoyens, alors aux armes la jeunesse,
    Ma France à moi leur tiendra tête, jusqu'à ce qu'ils nous respectent."




    2 commentaires
  • Melissmell a sorti un très bel album le 17/01/2011 "Ecoute s'il pleut". Une de ces découvertes qui me ravissent (merci à la chronique de Didier Varrod à 7h24 le matin sur France Inter). On pourra reconnaître des influeunces de Saez, Ferré, Cantat, Janis Joplin ... mais c'est tout simplement une très forte personnalité, à ne pas manquer !

     

    Une adaptation de notre marseillaise "Aux armes". Une réécriture sans concession et un très beau clip !

     

    Vidéo clip officiel :

     

    Paroles :

    C’est la lutte finale

    Un combat d’initiés

    Sont les perdants qui gagnent

    Nos dames émancipées

    Les médias sous le roi

    Mon peuple articulé

    D’un pantin au long bras

    Faut pas venir pleurer

     

    Allons enfants de la patrie
    Le jour de gloire est terminé
    Entre nous deux, la tyrannie
    Sous l'étendard, sang est levé

    Entendez vous dans nos campagnes,
    Mugir nos pauvres, de faim de froid?
    Qu'ils viennent jusque dans vos bras,
    Pleurer dans nos villes nos sarcasmes

    Aux armes aux armes
    Et cætera

    Que veut cette horde de militaires
    De traîtres et de rois conjurés?
    Quand ils nous traînent, quand ils nous traitent
    De cons, de braves, de pauvres français!

    Quoi? Ces cohortes étrangères
    Feraient la loi dans nos foyers?
    Quoi? Nos flics, soldats, mercenaires,
    Alors qu'on est tous étrangers !


    Aux armes aux armes
    Et cætera

    L'État comprime et la loi triche
    L'impôt se rit des malheureux
    Nul devoir ne s'impose aux riches
    Le droit du pauvre est un mot creux

    Des preuves qui s’ramassent à la pelle
    L'égalité n'existe pas
    Pas de droits sans devoirs, dit elles
    Égaux à la naissance parfois...

    Liberté lie bêtes et chérit
    Ceux qu'on la tune n'ont que l'odeur
    Amour sacré de la patrie
    Et la fraternité se meurt

    Et la fraternité se meurt

    Aux armes aux armes
    Et cætera


    C'est la lutte finale
    Un combat d'initiés
    Sont les perdants qui gagnent
    Nos dames émancipées
    Les médias sous le roi
    Mon peuple articulé
    D'un pantin au long bras
    Faut pas venir pleurer...

    Aux armes aux armes
    Et cætera
    Faites entrer l'accusé!

     


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique